Grâce à cette technique vous pouvez dépister le cancer du sein sans forcément aller chez le médecin !

Il est connu de tous que le cancer du sein fait des ravages chez les femmes. En effet, une femme sur huit en est victime au cours de sa vie. C’est pourquoi, il est important de faire le maximum pour le prévenir très tôt car s’il est détecté à temps, la tumeur peut être éliminée. Ci-dessous, vous retrouverez une technique d’auto-palpation qui vous permettra de détecter vous-même toute anomalie sur vos seins.

Il est important de ne pas négliger vos rendez-vous chez le gynéco, même quand vous avez l’impression que tout va bien. Lors de vos visites, signalez tous les petits changements que vous percevez dans votre corps, n’en minimisez aucun !

1. A quelle fréquence faut-il aller chez le médecin ?

 

Il est important de pratiquer l’auto-palpitation de vos seins en moyenne une fois par mois. Ce que recommandent les médecins, c’est de le faire quelques jours après la fin des règles car pendant cette période, les hormones sont stabilisées et vous avez plus ou moins plus de gonflements ou de douleurs dus au cycle menstruel. Dans le cas d’une grossesse ou de la ménopause, vous êtes libre de choisir n’importe quelle semaine dans le mois et de vous en tenir à celle-ci pour les mois qui suivent.

2. Comment faire la première fois ?

Pour une première fois, vu que vous ne savez pas encore comment vous y prendre, palpez-vous sous la douche de préférence pendant votre savonnage. Avec le temps, vous développerez de plus en plus d’aptitudes dans la manière d’opérer.

3. Et si je veux y voir de plus près ?

Vous pouvez vous positionnez devant le miroir afin de voir si la forme de vos seins est normale. Cela peut vous aider à détecter toutes les anomalies.

4. Que faire en cas de doute ?

Si vous percevez une quelconque anomalie en profondeur du sein ou derrière l’auréole, recommencez l’opération pour être sûre que vous ne vous trompez pas. Il est aussi conseillé de s’allonger sur le dos si vous avez une grosse poitrine, cette position vous aide à tout bien sentir.

5. Comment dois-je me palper le sein ?

Utilisez vos doigts et faites des petits cercles sur la partie haute externe d’abord, puis en descendant sur le sternum et l’aisselle. Puis, attaquez vous à la partie inférieure du sein et allez vers le mamelon. N’oubliez pas également de presser le mamelon pour vérifier qu’il n’y a pas d’écoulement quelconque.Ce qu’il faut rechercher c’est toute sensation de boule, de fossette sur la peau, de grosseur ou même de douleur pendant la manipulation.

6. Quels sont les signes ?

Le but de la palpation de votre sein c’est de détecter toute grosseur anomale sur le tissu mammaire. Mais il est important de savoir que toute grosseur n’est pas synonyme de cancer et donc au moindre doute, consultez un médecin sans panique ; celui-ci sera en mesure de vous dire ce qui ne va pas.Pendant votre auto-examen, prêtez également attention à un changement de texture ou de taille de votre poitrine.

7. Qu’y a-t-il d’autre à savoir ?

Ne négligez surtout pas la palpation des aisselles car celles-ci sont un rallongement des tissus mammaires. Palpez donc fermement le côté du sein jusqu’à l’aisselle pour vérifier toute grosseur inhabituelle.

IMPORTANT : SACHEZ QUE L’AUTO-PALPATION NE REMPLACE PAS UN BILAN CHEZ UN MÉDECIN ET

DONC, QU’IL EST IMPORTANT DE NE PAS NÉGLIGER CELUI-CI.

Il est conseillé de faire une mammographie annuelle si vous avez moins de 50 ans. Pour celles qui ont plus de 50 ans, la mammographie est gratuite et peut être faite tous les deux ans.

Commentaires

Commentaires