Cette aide exceptionnelle de 600 euros que les bénéficiaires de l’AAH peuvent toucher

Les personnes qui touchent l’AAH peuvent profiter d’une aide de 600 euros par mois. On vous explique comment la demander.

Cette aide exceptionnelle de 600 euros que les bénéficiaires de l’AAH peuvent toucher

En France, le gouvernement propose diverses aides pour soutenir les ménages. Ces aides sont parfois mensuelles, annuelles, ou encore ponctuelles. C’est le cas de celle dont nous parlons aujourd’hui et qui devrait réjouir, notamment, les bénéficiaires de l’AAH. En effet, ces derniers sont éligibles. Or, cette aide est un précieux coup de pouce pour ceux qu’elle concerne.

C’est une aide qui s’inscrit dans l’air du temps. Une aide qui veut soutenir les Français à se connecter. Le but est simple, faire de la France un pays cent pour cent connecté. Et, pour cela, le gouvernement doit agir pour soutenir ceux qui n’en ont pas forcément les moyens.

AAH, RSA et autres minima sociaux, cette aide vous concerne

Selon une étude menée en 2023 par UFC-Que Choisir, environ 12 millions de Français restent encore dépourvus d’un accès Internet à haut débit. Nous sommes en 2024 et la fracture numérique persiste. Si certains Français profitent d’une excellente connexion, ce n’est pas le cas pour d’autres.

Face à cet enjeu, le gouvernement affiche sa volonté d’intensifier ses efforts afin d’atteindre l’objectif ambitieux de connecter 100 % des foyers d’ici 2025. C’était, à l’origine, un projet politique de François Hollande. Mais Emmanuel Macron souhaite suivre ses pas. 

À lire aussi :  L’amour est dans le pré : Grosse panique pour ce couple, leur enfant a été hospitalisé en urgence !

Alors, pour y parvenir, le gouvernement déploie une série de mesures dans le cadre du programme « Cohésion numérique des territoires », notamment en offrant une assistance financière pour l’accès à Internet fixe de qualité.

Les bénéficiaires de l’AAH ou encore du RSA peuvent se réjouir. En effet, ce sont eux qui vont pouvoir profiter d’un coup de pouce très intéressant.

Les enjeux de cette aide

Cette initiative vise spécifiquement les ménages qui ne bénéficient pas d’un débit suffisant via les infrastructures filaires. Elle propose donc une aide financière pour l’installation de solutions alternatives comme la technologie satellite, la 4G fixe ou la boucle locale radio. Toutefois, il est important de noter que ces équipements sont généralement plus coûteux qu’une connexion classique à très haut débit via une box.

Cette subvention, qui existe depuis 2019 dans les zones rurales, est désormais élargie à d’autres régions. Son montant varie en fonction de la situation des bénéficiaires. Ainsi, pour les offres labellisées qui fournissent un bon haut débit dans les territoires ultramarins, elle est de 150 euros. Elle double pour être de 300 euros pour les offres labellisées proposant du très haut débit.

À lire aussi :  Cohue chez Décathlon avec cette nouvelle tenue qui a conquis toute la France !

Enfin, les foyers les plus modestes peuvent bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 600 euros sous conditions de ressources. Parmi les personnes éligibles à cette dernière catégorie figurent notamment les bénéficiaires de l’Allocation adulte handicapé (AAH), du Revenu de solidarité active (RSA), de l’Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), entre autres.

Bénéficiaires de l’AAH : comment toucher cette aide ?

Pour bénéficier de cette assistance, il est nécessaire de se rendre sur le site dédié du gouvernement, de sélectionner sa commune ou son département, puis de contacter les opérateurs proposant des solutions d’accès au web sans fil.

Après vérification de l’éligibilité du logement au dispositif gouvernemental par l’un des opérateurs, l’enveloppe attribuée par l’État prendra la forme d’une réduction immédiate au moment de la souscription à une offre.

Le budget alloué à cette initiative s’élève à 20 millions d’euros. On invite donc tous les bénéficiaires de l’AAH ou du RSA à se renseigner pour en profiter.

Accueil / Actualités / Cette aide exceptionnelle de 600 euros que les bénéficiaires de l’AAH peuvent toucher