Voici les techniques imparables et simples pour reconnaître une voiture radar privée à coup sûr !

Les Français ont parfois bien du mal à respecter les limitations de vitesse...avec cette nouvelle voiture radar, ils devront pourtant lever le pied.

Source : IStock

Le code de la route prévoit des vitesses maximales pour les conducteurs. Bien sûr, ces limitations varient selon le type de voie. Aussi, il existe des contrôles pour dissuader les chauffards. Les forces de l’ordre peuvent donc compter sur l’appui des radars automatiques depuis des années. Mais ces derniers temps, les automobilistes vont découvrir une innovation sur les routes. Il s’agit de la voiture radar privée. On vous dit tout sur ces véhicules d’un nouveau genre…

Face aux dangers de la route, les autorités se réinventent

Si les limitations de vitesse, c’est bien parce qu’elles luttent efficacement contre les dangers au volant. Pourtant, de nombreuses personnes ont tendance à les oublier. Retards, inconscience ou inattentions : à chacun son excuse. Mais cette nouvelle voiture radar risque de venir compliquer les choses.

Mais les radars ne datent pas d’hier. En France, la police les utilise depuis des années, pour détecter les excès de vitesse. Depuis 2003, les radars automatiques (fixes) ont également fleuri au bord de nos routes. Le fameux flash a fini par marquer de nombreux automobilistes. Avec la voiture radar, la sécurité routière fait un pas de plus.

En effet, les conducteurs n’ont jamais cessé de ruser face aux contrôles. Dans les années 2000, certains utilisaient un appareil nommé « coyote ». Plus récemment, certains automobilistes ont utilisé les applis pour repérer et dénoncer les radars. Face à ces méthodes, les autorités ont dû se creuser la tête. Ainsi, la voiture radar a vu le jour.

La voiture radar privée contrôlera les routes incognito

Près de 400 véhicules équipé d’un radar embarqué vont donc sillonner les axes routiers. Sur un trajet programmé à l’avance, la voiture radar privée pourra se fondre dans la masse, et contrôler de façon furtive.

Conçu pour agir discrètement, ce véhicule peut pourtant être reconnu avec certains indices. Pour l’heure, la voiture radar ne concerne que certains véhicules. Il s’agit des Dacia Sandero, Volkswagen Passat, Citroën Berlingo, Ford Focus ; Peugeot 208, 308, 508 et Partner, Renault Megane, Seat Leon, Skoda Octavia. Mais la liste pourrait bien s’allonger. Aussi, certains évoquent aussi les Golf 7.

Pour les rusés, le site radar-privé.fr propose d’aller plus loin. Ainsi, il propose de lister les plaques d’immatriculations des véhicules en charge des contrôles. Cette astuce implique de connaître tous ces numéros d’immatriculation de la région, pour déceler une voiture radar. Par ailleurs, on peut douter de cette solution. En effet, les autorités risquent d’agir contre ces listes assez vite.

Enfin, si vous approchez ces véhicules, certains détails peuvent les trahir. Sur une voiture radar, on peut ainsi voir un petit boitier noir sur la plage arrière. Le plus souvent, on repère aussi deux caméras dessus. La nuit, identifier ces véhicules s’avère plus facile. En effet, le fameux boitier est orné de petites LED rouges. Cependant, si vous pouvez remarquer ces détails, il vaut mieux avoir déjà ralenti. Car cela signifie que vous roulez tout près de la voiture radar.

Une seule technique imparable : rester prudent et respecter les limitations de vitesse. Cet effort constant reste le seul qui garanti de rouler sans recevoir d’amende.

Accueil / Actualités / Voici les techniques imparables et simples pour reconnaître une voiture radar privée à coup sûr !