Vacances d’été : ces aides financières méconnues que vous pouvez réclamer

Il y a de nombreuses aides qui sont souvent oubliées ou méconnues. Ces aides pourraient bénéficier à de multiples personnes afin de partir pendant les vacances d’été.

Vacances d’été ces aides financières méconnues que vous pouvez réclamer

Les aides financières sont des soutiens indispensables pour de nombreux foyers. Face à la situation mondiale et à l’inflation vertigineuse, le budget de certains foyers souffre. Les mesures instaurées par le gouvernement ont du mal à apporter des solutions viables. Le Français espèrent des aides ponctuelles, mais elles peinent à se concrétiser. Quant aux vacances d’été, elles sont déjà présentes. Pour de nombreuses familles, cela reste une tâche irréalisable. Cependant, il existe des aides que beaucoup de personnes ignorent. La CAF (Caisse d’Allocations Familiales) peuvent verser des aides de première nécessité aux foyers dans le besoin, afin de profiter des vacances d’été pleinement.

L’AVF : l’aide aux vacances des familles

L’AVF (Aide aux Vacances des Familles) est soumise à diverses conditions. Les revenus, bien évidemment, mais aussi le nombre d’enfants à charge et le domicile sont déterminants. La destination (sur le territoire français) est également une condition décisive. Vous ne pouvez bénéficier de l’AVF que si vous vous dirigez vers un village de vacances ou un camping agréé. Cela signifie que vous devez choisir la destination de vacances d’été parmi une liste prédéfinie. 

L’AVE : l’aide aux vacances enfants

L’aide proposée par la CAF comprend également l’AVE (Aide aux Vacances Enfants). Elle contribue au financement des colonies de vacances pour les enfants de moins de 18 ans. Cette AVE peut être accompagnée d’une allocation supplémentaire pour les bénéficiaires de l’AEEH (Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé). Par ailleurs, une aide aux vacances peut être accordée par l’ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances). Les étudiants dont les revenus sont inférieurs à 17 280 € par an peuvent bénéficier de cette aide financière.

L’ANCV : l’aide des 18 à 25 ans

Les détenteurs de bourses d’études et les apprentis sont également éligibles à des aides. Ce programme, appelé « Départ 18/25 », peut couvrir jusqu’à 80% du séjour choisi. Le montant maximum est de 250 euros. L’ANCV n’oublie pas non plus les personnes âgées. Ils peuvent également percevoir une aide pour les vacances d’été. L’ANCV propose des séjours à des tarifs avantageux dans toute la France.

Le billet de congé annuel SNCF

Les aides accordées aux personnes âgées couvrent deux types de séjour. Les revenus de la personne aide à calculer les aides possibles. En outre, les aidants familiaux, les professionnels et les services civiques accompagnant les seniors peuvent également en profiter. La SNCF propose des séjours en collectif, permettant à plusieurs personnes de profiter de l’offre avantageuse. La SNCF propose également une aide intéressante via le billet de congé annuel. Celle-ci donne droit à une réduction de 25%, voire de 50%, selon le mode de paiement choisi.

La Caisse de retraite : les aides pour vos vacances d’été

La Caisse nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales (CNRACL) permet aux bénéficiaires de séjourner à des tarifs avantageux grâce au programme « Vacancez-vous ». Enfin, « Vacances apprenantes » est un programme qui peut accorder diverses aides financières. Le ministère de l’éducation nationale gère la distribution de ces aides financières. Ce programme permet de soutenir les séjours dans les colonies de vacances partenaires du dispositif. Le site de l’Education nationale présente en détail l’ensemble du dispositif.

Crédit photo : Pexels

Accueil / Actualités / Vacances d’été : ces aides financières méconnues que vous pouvez réclamer