Retraités : voici les aides pour maintenir votre pouvoir d’achat !

Face à l’inflation, le gouvernement promet plusieurs aides afin de ne pas laisser tomber les retraités en ces temps difficiles.

Retraités : les aides pour maintenir votre pouvoir d’achat 

Ces derniers mois, la France a connu une inflation record. Aliments, mais aussi carburant ou produits d’hygiène : tout coûte plus cher. Pour les retraités, qui dénonçaient déjà une baisse de leur pouvoir d’achat, quelles sont les aides proposées par le gouvernement ?

Le pouvoir d’achat des retraités fait grise mine

Les retraites n’ont pas été réellement augmentées ces dernières années. En effet, les derniers gouvernements ont souvent évité le sujet. Ainsi, depuis dix ans, les retraités ont perdu 10 à 11% de leur pouvoir d’achat.

La loi Pouvoir d’achat en cours de préparation

Dès cet été, pour aider les Français à tenir le coup en ces temps troublés, le gouvernement a présenté ce jeudi son projet de loi Pouvoir d’Achat. Ce texte, qui doit encore être voté par l’Assemblée, contient plusieurs mesures clés, en faveur des retraités.

Sous plusieurs conditions, certaines aides peuvent être très utiles aux plus âgés.

Retraites et pensions revalorisées

Le président Macron a mené sa campagne présidentielle avec cette promesse adressée aux électeurs les plus âgés. Alors que le rien n’avait encore confirmé ces dernières semaines, le gouvernement vient de dévoiler sa décision. Aussi, il a annoncé qu’il souhaitait mettre en place une augmentation des retraites et des pensions d’invalidité à hauteur de 4%. Cette revalorisation devrait être effective à compter du 1er juillet 2022.

Pourquoi une hausse des retraites de 4% ? Il s’agit de compenser l’inflation, estimée à près de 5% par l’INSEE. Avec des revenus plus importants, les retraités auront donc moins mal à assumer leurs dépenses du quotidien et à régler leurs factures.

En somme, les retraités pourront recevoir quelques dizaines d’euros en plus chaque mois, comme l’a précisé la Première Ministre Elisabeth Borne. « Très concrètement, pour une personne qui a une pension de 1 200 euros, c’est 60 euros de plus par mois ». Olivier Dussopt, Ministre du Travail a aussi expliqué l’utilité de cette hausse.

« Si on tient compte d’une inflation à 4%, pour une pension à 1 200 euros, c’est un gain de 45 euros par mois ». Si la loi Pouvoir d’Achat est adoptée à l’Assemblée Nationale, les résultats de ces mesures seront visibles sur les relevés de compte des retraités, dès le mois d’août 2022.

Retraités du secteur privé : Attention aux retraites complémentaires !

Cependant, ne vous y trompez pas ! En effet, la hausse  prévue par le gouvernement ne concerne que les pensions de base. Aussi, cela signifie que si vous avez fait votre carrière comme salarié du privé, la hausse ne concerne pas l’ensemble de votre retraite. Elle touchera seulement votre rémunération de base.

En effet, les pensions complémentaires, ne sont pas gérées par l’État mais bien par des partenaires sociaux. Par exemple, l’Agirc-Arrco n’a pas prévue de hausse pour l’instant.

Retraites complémentaires : que peut-on espérer ?

L’Agirc-Arrco n’a encore rien annoncé. La revalorisation annuelle n’a pas toujours lieu. Souvent, la hausse des pensions survient lors du mois de novembre.
Pour rappel, elles avaient déjà connu une hausse de 1% en 2018, 2019 et 2021.

En revanche, en 2020, le point d’indice des retraites complémentaires n’a pas bougé. Alors, pour l’heure, le doute plane encore sur ce point.

L’ASPA pour les personnes âgées avec de faibles ressources

L’Allocation de solidarités aux personnes âgées (ASPA) se présente comme une prestation sociale versée par votre caisse de retraite. Cette aide ne concerne pas tout le monde : on ne peut y avoir droit que sous condition de ressources. Ainsi, elle concerne surtout les personnes âgées ayant de faibles revenus. Enfin, son calcul se fait en fonction de votre situation, elle peut donc varier pour un célibataire ou un couple.

Pour demander à toucher cette aide, il suffit de remplir un formulaire et de l’adresser à la caisse dont vous dépendez. Afin d’estimer le montant de vos droits, vous pouvez utiliser l’outil de calcul « mes droits sociaux« . Cela vous permettra d’y voir plus clair. Et donc de mieux comprendre le montant auquel vous pourriez avoir droit.

Concernant l’ASPA, comme pour le RSA et l’AAH, la hausse prévue se monte aussi à 4%.

En somme, les plus âgés peuvent donc compter sur un coup de pouce du gouvernement afin de faire face à cette période vraiment inédite. En cas de besoin, il ne faut pas hésiter à prendre contact avec l’organisme qui verse votre pension, afin d’en savoir plus sur vos droits. Ils pourront aussi vous orienter vers d’autres aides selon votre situation.

Crédit photo : Unsplash

Accueil / Actualités / Retraités : voici les aides pour maintenir votre pouvoir d’achat !