Pouvoir d’achat : le salaire minimum de ce métier indispensable va atteindre les 2000€ net en 2023 !

Face à la pénurie d'enseignement, le gouvernement a prévu de soutenir le pouvoir d'achat des professeurs pour rendre le métier attractif.

Source : Istock

La rentrée des classes aura fait couler beaucoup d’encre en 2022. Déjà, au mois de juin, les parents d’élèves ont fustigé les speed dating organisés par l’Éducation Nationale. En effet, dans les salles de classes, des milliers de professeurs manquent à l’appel. Pour faire face, le gouvernement a recours à des contractuels. Mais il prévoit aussi d’augmenter le pouvoir d’achat des enseignants.

Pap Ndiaye souhaite revaloriser les salaires

En effet, de nombreux enseignants déplorent le manque de considération qui touche leur travail. Ces derniers jours, plusieurs professeurs ont d’ailleurs renoncé à se rendre dans les salles de classe. Démissions, mal-être au travailCe métier ne fait plus vraiment rêver ! De plus, le salaire représente peu de pouvoir d’achat.

D’autant que l’Éducation Nationale impose un parcours précis aux futures recrues. Ainsi, on peut devenir professeur après un Master « Métiers de l’Enseignement ». De plus, il faut réussir le concours d’accès à la profession. Un long cursus, alors que les enseignants n’ont qu’un pouvoir d’achat réduit.

Mais les enseignants exercent aussi avec certaines contraintes. Ainsi, la plupart ont bien du mal à obtenir une affectation dans le lieu de leur choix. Dans les effectifs, il y a ainsi beaucoup de mécontentement. Aussi, le Ministre de l’Éducation Nationale a annoncé que leurs salaires passeraient à 2000 euros net dès 2023. Alors que l‘inflation fait rage, ce geste doit rehausser le pouvoir d’achat au sein de cette profession.

Améliorer le pouvoir d’achat des enseignants pour faire naître des vocations

Comme certaines classes n’ont toujours pas de professeurs, le gouvernement a recours aux contractuels. D’ailleurs, voici les chiffres révélés par Pap Ndiaye sur le sujet.
« environ 4.500 contractuels nouveaux pour un total général d’environ 35.000 contractuels »
Ces enseignants contractuels représentent beaucoup de postes en milieu scolaire
« 1 % des effectifs dans le premier degré (primaire, ndlr) et 6,5 à 8 % des effectifs dans le second degré (collèges et lycées, ndlr) »

Cette hausse pouvoir d’achat des professeurs doit permettre d’augmenter le nombre d’enseignants titulaires.

Accueil / Actualités / Pouvoir d’achat : le salaire minimum de ce métier indispensable va atteindre les 2000€ net en 2023 !