Michel Polnareff : le chanteur se confie sur enfance difficile

Alors qu'il fait son grand retour dans la lumière, Michel Polnareff confie son enfance difficile auprès d'un père violent.

Michel Polnareff : le chanteur se confie sur enfance difficile – Source : Getty Images

Anticonformiste et sensible, Michel Polnareff a su séduire des milliers de fans. Figure emblématique de la chanson française, ses tubes ont marqué des générations de Français. Il a pourtant toujours su qu’il ferait carrière dans la musique. Récemment, il a accepté d’en dire plus sur ses plus jeunes années. Entre talent et tristesse, la star a, en effet, vécu une enfance plutôt difficile. Ses malheurs ne l’ont pas forcément empêché de réussir, mais ils ont forgé sa personnalité.

Michel Polnareff : naissance d’un prodige

L’artiste nait en 1944 à Nérac (Lot-et-Garonne). Sa mère exerce le métier de danseuse et son père, d’origine russe, est musicien. Dès lors, on pourrait croire qu’il avait tout pour devenir une vedette de la chanson française. Malheureusement, Michel Polnareff garde un souvenir amer de sa relation avec son papa.

En effet, ce dernier, très sévère et très exigeant, voulait que son fils soit pianiste classique. Aussi, il n’a pas hésité à le brimer et à le corriger pour en faire un enfant obéissant. Interrogé par nos confrères de Gala, Michel Polnareff a dévoilé un poignant témoignage sur ces dures années d’enfance. « La façon dont il m’a élevé n’est pas géniale, parce que c’était physiquement très dur. Il était brutal, très très brutal. (…) Je pense qu’il avait un manque de confiance en lui. Je lui ai pardonné. Vraiment. Profondément.« 

Aujourd’hui assez âgé pour donnée son pardon, Michel Polnareff a toujours résisté aux ambitions paternelles. S’il n’a jamais tourné le dos à la musique, il a très tôt cultivé un univers anticonformiste. Ainsi, parmi ses premières références, on retrouve le rockeur Elvis Presley. En effet, à l’époque, son père ne tolérait pas ce genre de disques dans la maison familiale. «  »Je n’avais pas le droit de l’écouter à la maison. Je me souviens très bien de la pochette de Don’t Be Cruel que j’avais cachée dans mon cahier. Et je la regardais et je m’imaginais en train de l’écouter. Quand mon père a découvert ma passion pour le rock, il a pris sa ceinture et il m’a frappé avec. Mais j’ai pardonné au bout de vingt ans. Je sais être rapide quand il le faut. » Néanmoins, ces brimades auront une lourde incidence sur le destin de Michel Polnareff.

À lire aussi :  Indira Ampiot : Ce malentendu aurait pu changer la donne sur Miss France 2023 !

Une carrière d’éternel incompris

Pour beaucoup, le nom de Michel Polnareff résonne comme celui d’une légende. D’ailleurs, même après des dizaines d’années, ses plus grands tubes restent connus de tous. L’interprète de Marilou a construit son mythe entre exil en Amérique et mélancolie.

Désormais père d’un jeune garçon de 12 ans (Louka), Michel Polnareff semble apaisé. Alors qu’il sort un nouvel album, il fait donc un retour sous les projecteurs. D’après lui, il n’a pas réellement prévu d’organiser la promotion autour de cet opus. Néanmoins, les fans de chanson auront le plaisir de le voir samedi soir sur TF1. En effet, le chanteur aux lunettes blanches passera sur le prime de la Star Academy pour chanter Lettre à France. Cette performance ainsi de Michel Polnareff marquera la finale de ce célèbre télécrochet.

À lire aussi :  Florent Pagny finit son combat ! Une autre nouvelle annoncée !
Accueil / People / Michel Polnareff : le chanteur se confie sur enfance difficile