Monoprix : 5 choses à savoir impérativement sur cette enseigne, selon l’UFC-Que Choisir !

Vous connaissez sûrement l'enseigne de distribution Monoprix ? Voici quelques faits à connaître pour vous inciter ou pour vous dégoûter d'y aller.

Source : IStock

Présent dans 85% du territoire de l’Hexagone, Monoprix est une enseigne bien particulière. Curieux ? Alors, continuez de lire.

Cher, mais avec moins d’un siècle d’existence

Monoprix est le must si vous cherchez les prix les plus hauts. En effet, déjà en 2018, le collectif UFC-Que Choisir a décerné le prix du supermarché le plus cher de l’Hexagone à Monoprix. L’enseigne est le chouchou des « bobos en crocs et chaussettes » qui souhaitent « manger des produits bios, sans gluten et 0% de cholestérol avec des paillettes à 1000 euros ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Monoprix (@monoprix)

Monoprix a aussi 90 ans d’existence. C’est en 1932 que le premier monoprix à vu le jour. À l’époque, le créateur a voulu donner aux français un supermarchétous les produits sont à portée de tous. Le comble de l’ironie, c’est qu’on est bien loin de cette vision aujourd’hui.

Aussi, il faut savoir que Monoprix, c’est de l’inventivité. Chez l’enseigne, vous trouverez des produits au nom étrange comme « Romain du riz » ou « Catherine de n’œufs ». C’est ce type d’imagination qui a permis à Monoprix d’avoir le Grand prix stratégie et publicité en 2011.

Monoprix et de sombres dossiers

Monoprix ce n’est pas seulement des blagues sur les noms de produits ou le roi des produits chers, c’est aussi une enseigne ayant des affaires sombres. Eh oui ! Une des affaires les plus marquantes concernant la marque de grande distribution, c’est le jeune malvoyant et son chien. En 2018, un jeune malvoyant et son chien ont été expulsés du magasin pour non-respect de l’hygiène. L’affaire à fait grand bruit sur les réseaux et Monoprix a dû s’excuser pour son erreur.

Par ailleurs, en 2019, l’enseigne a été condamnée par la loi pour avoir fait travailler des employés après 21h. Cette condamnation a mené auprès de l’enseigne à payer une amende de 30 000 euros.

Qu’ils soient chers ou amusants, il est sûr que les magasins Monoprix continueront d’exister bien longtemps. D’ailleurs, ils ont déjà existé pendant presque 1 siècle, alors pourquoi pas plus ?

Accueil / Actualités / Monoprix : 5 choses à savoir impérativement sur cette enseigne, selon l’UFC-Que Choisir !