Laurent Kérusoré (Plus Belle la Vie) fait de choquantes révélations, « Je suis issu d’un viol »

L'acteur de Plus Belle la Vie confie sur son enfance difficile et sa naissance à la suite d'abus sexuels subis par sa mère biologique.

Laurent Kérusoré (Plus Belle la Vie) fait de choquantes révélations, « Je suis issu d’un viol »

La série Plus Belle la Vie va bientôt cesser d’être diffusée. Après 18 ans, le moment est venu pour les fans, de dire au revoir à leur personnages préférés. C’était déjà le cas pour la belle Laëtitia Millot, absente du grand final. Au sein du casting de PBLV, Laurent Kérusoré, qui incarne « Thomas Merci », a déjà eu l’occasion d’évoquer son passé douloureux. Voici les détails du drame familial qui l’a beaucoup marqué.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Plus Belle La Vie (@pblvofficiel)

 

Un parcours difficile

La série PBLV met en scène la vie des habitants d’un quartier de Marseille, et captive le public depuis 2004. Parmi les personnages, dont nous suivons les joies et les peines depuis de nombreuses années, Thomas Marci a un itinéraire bien à lui.

Apparu dès la première saison sous l’identité de Thomas Lenoir, il est un jeune homme orphelin. Alors qu’il est serveur a Ibiza, il décide de venir s’installer à Marseille pour rencontrer son père biologique. Il cherche également à découvrir qui a assassiné sa mère.

Dans la série, le jeune Thomas Lenoir finit par retrouver la trace de son père, en la personne de Roland Marci (qui tient un bar dans le quartier du Mistral). Ce n’est qu’après avoir appris qu’il est né d’une relation adultérine de Roland, que Thomas prend le nom de famille de Marci.

Mais de son côté, Laurent Kérusoré, qui joue le personnage de Thomas Marci, semble, lui aussi, avoir eu un destin fait de mystères et difficultés.

L’histoire douloureuse de Laurent Kérusoré

Comme dans le rôle qu’il tient à l’écran, il a aussi du faire d’importantes recherches pour connaître ses origines biologiques. Dès 2010, il avait révélé sa jeunesse en tant qu’enfant adopté, dans son livre « A pleine vie » paru aux éditions Vilo.

Dans cette autobiographie, il est revenu en détails sur sa vie privée. Au fil des pages, il a décrit une jeunesse rythmée par de dures épreuves et par une quête de vérité.

La découverte de ses origines

Dès son plus jeune âge, Laurent Kérusoré souhaitait en apprendre davantage sur sa mère biologique et sur les circonstances de son adoption. Mais les faits qu’il a découverts lors de ses recherches l’ont vraiment bouleversé. Avec le recul, il explique avoir appris des choses qu’il aurait sans doute préféré ignorer. Car ses origines et le contexte dans lequel il a été conçu sont très sombres.

En effet, comme Laurent Kérusoré le confie dans son livre, il a retrouvé la trace de sa mère biologique. Mais cette dernière a mené une vie très compliquée, puisqu’elle se prostituait.

« Ma mère faisait le trottoir. Et d’autres trucs sordides. Ça a été très dur pour moi. Il m’a fallu du temps pour assumer. »  Toutefois, son histoire comporte d’autres aspects tragiques.

« Ma mère, prostituée, a été abusée par son demi-frère. » Aussi, l’acteur, conçu dans ces conditions choquantes , est donc né à la suite de ces abus sexuels.

Cette révélation a beaucoup marque l’acteur, et l’a beaucoup troublé. Il a aussi précisé avoir mis beaucoup de temps pour accepter cette réalité. Si faire des recherches sur son passé reste un besoin bien naturel pour un enfant adopté, il estime qu’il aurait sans doute vécu plus simplement s’il n’avait jamais découvert ces atrocités.

Laurent Kérusoré a donc formulé une mise en garde adressée aux enfants adoptés :

« Je reçois beaucoup de lettres de gamins […] qui recherchent leurs parents biologiques. Je veux les prévenir : tout n’est pas bon à savoir. Parfois, s’inventer une première vie, ce n’est pas si mal »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Plus Belle La Vie (@pblvofficiel)

La vie continue pour Laurent Kérusoré

Son histoire traumatisante n’a pourtant pas empêché le comédien d’avancer. Après presque 20 ans passé à incarner Thomas Marci sur le petit écran, appréhende un peu la suite de sa carrière après PBLV.

« Aucune proposition en 17 ans. Je suis marqué ‘Thomas Marci’. Je suis l’acteur qui a joué pour la première fois un homosexuel dans une série en France, tout le monde me dit que j’ai été courageux, mais personne ne m’engage. »

Très engagé dans la lutte contre l’homophobie, Laurent Kérusoré avait d’ailleurs vécu plusieurs agressions sous ce prétexte.

Aujourd’hui, il souhaite avant tout avancer sur le plan personnel et sentimental, ainsi qu’il l’avait confié dans les colonnes de Télé-loisirs. » Je suis heureux dans beaucoup de domaines, mais en amour, on ne peut pas dire que je le sois vraiment. J’aimerais rencontrer quelqu’un et être père »

Crédit Photo : Capture TV

Accueil / Actualités / Laurent Kérusoré (Plus Belle la Vie) fait de choquantes révélations, « Je suis issu d’un viol »