Jean-Luc Reichmann (Les 12 coups de midi) traumatisé : ses confidences déchirantes…

Plus question de complexe, il assume complètement son défaut

Source : Getty Images

 

Un des animateurs et comédiens préférés des Français, on reconnaît tout de suite Jean-Luc Reichmann avec l’angiome qu’il traîne en plein visage. Bien qu’on le voie toujours de bonne humeur derrière les écrans, comique et très complice avec le public, la vie n’a pas toujours été rose pour notre animateur télé. Il décide de mettre ce sujet sur la table dans une interview sur France Info.

 

Une tâche qui fait mon identité

La vie n’est jamais facile lorsqu’on est victime d’une malformation, encore moins si ce dernier se trouve dans des parties très visibles de ton corps comme le visage. Et pourtant, c’est le cas de notre Jean-Luc.

Depuis sa naissance, l’animateur s’affiche avec une tache rouge qui s’étale sur son nez. Il s’agit d’une marque laissée par une mauvaise formation de vaisseaux sanguins ; un sujet qu’il a préféré éviter depuis sa tendre enfance.

À cause de ce petit détail, son adolescence n’a pas été de bons souvenirs et encore moins sa période scolaire. Les cours de récré sont très vite devenues une zone de cauchemar interminable pour Jean-Luc Reichmann. De par son physique, il a été, selon lui, la cible des moqueries de ses camarades ainsi que des surnoms blessants liés à la présence de cette tâche. Même ses professeurs s’apprêtaient à ce jeu qui se qualifie d’injurieux pour un enfant.

« Reichmann le rouge », « la tache », « Nez rappé » c’est comme ça qu’on l’avait appelé à cette époque. « Au début je l’ai pris comme une blague », affirme-t-il, «mais ça finit par faire mal ».

 

Comment effacer cette marque ?

Lorsqu’on vit continuellement avec ce genre de frustration, rien n’est plus important que de trouver des solutions pour s’en sortir. Étant aussi préoccupée par le complexe de son enfant, la mère de Jean-Luc Reichmann avait aussi tenté plusieurs procédés pour lui faire effacer définitivement sa tâche.

Il se souvient encore de l’impact de ce laser qui parcourait l’épiderme de son nez. Des moments de douleur qui, au final, ne changeaient pas grand-chose à sa situation, poursuivait-il.

Jean-Luc Reichmann surmonte ses traumatismes

Après plusieurs années à tolérer toutes sortes d’injustices et de souffrance, le présentateur de TF1 finit par s’accepter tel qu’il est et commence à voir les faits autrement.

Si à ses débuts à la télé il cachait toujours ce complexe derrière un maquillage, dernièrement, dans les tournages dans « Les Z’Amours » par exemple, il décide de laisser sa marque comme elle est, au naturel. Il commence même à en parler et d’ailleurs, il a écrit un livre qui a comme titre « T’as une tache, pistache ! ».

Que s’est-il passé ? D’où cette acceptation de soi lui est-elle venue ? En fait, en discutant avec sa sœur qui souffre également d’un handicap, mais la sienne liée à la surdité, Jean-Luc se rend compte que son cas n’est pas aussi tragique qu’il le pensait.

Au fil du temps, il efface ces moments douloureux et décide de porter avec fierté cette marque, qui selon lui, crée une différence entre lui et les autres. Une différence qui ne doit pas être cachée, mais qui doit être portée la tête haute. D’ailleurs, c’est ce qui fait de lui quelqu’un d’exceptionnel et unique en son genre. 

 

 Je me bats pour la différence

Conscient de sa particularité, Jean-Luc Reichmann décide de mettre en avant sa différence et encourage également les autres à garder la confiance en soi lors de ces situations au lieu de sombrer dans la solitude comme il le faisait. 

 Dans ses discours, le présentateur ne cesse pas de répéter qu’il se bat pour la différence. En hommage à sa sœur et à son handicap par exemple, il vote pour un sous-titrage des émissions télé ; un geste qui chauffe le cœur, de la part de cette âme à présent guérie de ses blessures.

Les handicapés ont aussi le droit aux divertissements télévisés, et pourtant, la plupart de ces émissions ne sont pas sous-titrées, déclare-t-il durant son interview. Dès lors, il précise dans ses contrats de travail que chaque émission qu’il présentera comportera désormais des sous-titres afin d’aider les malentendants à comprendre les scènes.

Plus épanoui que jamais, l’animateur Jean-Luc Reichmann s’affiche enfin sans aucune complexité devant des millions de téléspectateurs qui suivent ses émissions. De toute évidence, les sombres années sont derrière lui.

On salue le courage et la bonté d’esprit de ce présentateur.

Accueil / People / Jean-Luc Reichmann (Les 12 coups de midi) traumatisé : ses confidences déchirantes…