Iris, retraitée de 80 ans, épouse Mohamed, chômeur de 35 ans : la mauvaise surprise tombe

45 ans de différence ne sont pas assez pour les empêcher de vivre le grand amour

Source : marie france

Des préjugés en amour ? On en entend tous les jours. « Michetonneuse », « Matérialiste » voire « Prostituée de luxe », plusieurs termes ont été inventés exprès pour catégoriser certains couples qui sortent de l’ordinaire. Et sur quel critère les personnes se sont basées pour juger ? Le physique.
Amour impossible ou presque pour d’autres, voici l’histoire étonnante d’Iris retraité de 80 ans avec Mohamed 35 ans et chômeur.

Retraitée mais encore sur la course ?

Souvent, nous avons l’habitude de penser que les vieilles personnes ne sont plus intéressées par l’amour. « Ils sont sûrement trop vieux pour ça », « ils veulent profiter de leurs derniers jours avec leurs proches », ou « ils n’ont plus l’âge ni la force de partir à l’aventure et faire de nouvelles connaissances ». Et pourtant, c’est faux ! Iris à ses 80 fleurs n’a pas renoncé à sa soif d’aventure malgré le jugement des autres ! Eh oui, elle a rencontré son prince charmant égyptien sur Facebook et depuis c’est le grand amour entre les deux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BetaGossip.com (@betagossipnews)

Un conte atypique digne des films Disney ?

Avant de rencontrer Mohammed, notre belle Iris vivait une vie totalement ordinaire. Divorcée il y a quarante de cela et en plus mère de deux enfants (qui sont actuellement des adultes), elle pensait qu’elle ne retrouverait plus jamais l’amour. Mais sa rencontre avec notre jeune égyptien a bouleversé sa vie de haut en bas. Effectivement, personne n’a voulu croire la sincérité de leur relation. Etant d’origine étrangère et sans emploi, c’était un véritable coup dur pour Mohammed.
Toutefois, ça n’a pas empêché notre couple de s’aimer malgré les difficultés qu’ils ont éprouvé.

Comment sont-ils arrivés à faire face à tout ça ?

Rejeté par les frontières anglaises et intimidé par les jugements, notre jeune Mohammed a dû en voir des vertes et des pas mures tout le long de leur relation. Injustement traité d’infâme profiteur ou de vil matérialiste, il n’a tout de même pas abandonné l’idée de vivre un jour avec sa fiancée. Il n’a cessé de demander le visa pour vivre avec sa bien-aimée. Et Iris quant à elle, l’a soutenu jusqu’au bout. « J’ai passé des années à rendre les autres heureux, maintenant je veux épouser l’homme que j’aime avant de mourir » disait-elle durant ces interviews. N’est-ce pas ce de l’amour ça ?

Fake news ou réel ?

Il est vrai que lorsqu’on voit nos deux tourtereaux pour la première fois sans connaître leur histoire, cela semble plutôt tiré par les cheveux que réel. Mais rassurez-vous, c’est un couple 100% authentique ! En tout cas, c’est ce qu’ils partagent au grand public. Quand elle est partie rejoindre son amant au Caire, Iris a partagé ceci après leur première retrouvaille : « C’était incroyable, je me sentais à nouveau comme une vierge. Ce n’était pas facile au début mais c’était très affectueux et romantique. » Plutôt coquine notre mamie, pas vrai ?

Où en sont-ils actuellement ?

Malgré leur passion brûlante comme de la braise, le couple a fini par se séparer après une année d’officialisation. En effet, notre bel égyptien malgré la forte détermination de retrouver sa fiancée, n’a pas pu avoir un visa de l’ambassade britannique. Après tant d’essais, notre jeune homme a finalement abandonné et s’est décidé à se reconcentrer sur sa carrière. Iris quant à elle, fut triste et en colère contre son propre gouvernement pour lui avoir interdit son amour. La relation a distance n’étant pas faite pour eux, ils ont décidé de rompre en bon terme et de rester de bons amis.

Des leçons à tirer de tout ça ?

Dans chaque histoire il y a toujours une leçon à tirer, et ce même si celle-ci est bonne ou mauvaise. Dans notre cas, nous avons une très belle leçon même si la fin reste un peu décevante. Eh oui, ils auraient pu vivre heureux sans le jugement des autres et c’est dommage. Le véritable bonheur ne dépend pas du point de vue de votre entourage, mais seulement du vôtre. Appréciez la personne avec qui vous êtes sans donner trop d’importance à ceux que pensent vos proches. Après tout, ce ne sont pas eux qui vont vivre votre relation ! Le monde a sa propre idéologie des relations. De ce fait, c’est à vous de voir si vous décidez d’aller suivre la définition du « bonheur » selon le monde ou d’être heureux à votre façon.

Accueil / Actualités / Iris, retraitée de 80 ans, épouse Mohamed, chômeur de 35 ans : la mauvaise surprise tombe