Familles nombreuses : les Van der Auwera cash sur leurs revenus et leurs dépenses

Gérer le budget familial avec 11 enfants, ce n'est pas facile

Source : Capture TF1

Lorsqu’on commence à fonder une famille, on s’imagine souvent avoir un, deux, trois voire quatre enfants à sa portée. Ce serait l’idéal d’après Monsieur et Madame Tout-Le-Monde et ce, financièrement parlant ! Toutefois, il y a des exceptions qui confirment la règle, comme les Van der Auwera ! Comme le dirait les dires, il s’agirait ici d’une famille « treize heureuse » nécessitant plus d’un treizième mois pour combler leur budget familial.

Qui sont les Van der Auwera ?

Installé depuis 3 ans à Fichous-Riumayou, une petite commune française dans le département des Pyrénées-Atlantiques au Nouvelle-Aquitaine, Sébastien Van der Auwera père de famille de 44 ans et Cindy Van der Auwera mère de famille de 41 ans, nous font découvrir leur petite vie familiale à l’instar de la célèbre émission télévisée de TF1 « Familles nombreuses, la vie en XXL : saison 2 ».

Leur particularité : le nombre 13 ! Eh oui, avec leurs enfants au nombre de 11 : Camille 20 ans, Maxence 18 ans, Colleen 15 ans, Hoani 13 ans, Temoe 12 ans, Loti 10 ans, Eimeo 8 ans, Tamahere 7 ans, Hinaiti 5 ans, Vainui 4 ans et Vaitea 2 ans ; ces deux parents montrent au grand public à quel point ils peuvent être heureux à 13.

Des préjugés sur la vie familiale des Van der Auwera ?

Malgré le fait qu’elle soit une très belle famille, les Van der Auwera font face à plusieurs critiques sur leur style de vie. En effet, depuis la deuxième saison 2 de Familles nombreuses, elle a reçu non seulement une vague de followers mais aussi une poignée de haters. Par exemple, en mars 2022, notre maman Cindy a fait part d’une triste nouvelle sur les réseaux : la mort de leur chat Simba, écrasé sur la départementale.

Cela n’a pas nécessité beaucoup d’efforts de la part des fans. Ils ont pu offrir un maximum de soutien à la famille endeuillée. Mais ça n’a pas non plus empêché les détraqueurs et les haïsseurs de profiter de ce moment de faiblesse, pour venir critiquer davantage la famille.

À la suite d’accusations blessantes comme quoi les Van der Auwera n’ont pas fait suffisamment attention à leur animal de compagnie, Cindy renvoya sa colère sur Instagram contre ces hypocrites qui pensent savoir tout sur tout. Mais même après tout ça, les membres de la famille n’en restent pas moins unis !

Des milliers d’euros investis dans les petits besoins familiaux ?

Une fois la présentation assez faite, revenons sur le vif du sujet : le cota familial ! Mais « Comment une telle famille fait pour ne pas finir à découverts chaque fin du mois ? », juste après avoir compté le nombre de bouche à nourrir des Van der Auwera. Déjà, plusieurs familles françaises de 4 à 5 membres, dépassent le seuil des dépenses. Elles doivent consacrer une grosse partie du budget à la nourriture. Alors imaginez pour 13 !

La réponse de notre super maman va peut-être vous étonner. Eh oui, par rapport à l’alimentation, c’est quartier libre chez les Van der Auwera. Le secret d’après le couple, c’est d’effectuer des menus journaliers. Cela permet de calculer à l’avance l’argent à sortir du portefeuille familial, sans se priver de quoique ce soit en plus.

Chez eux, c’est les courses toutes les deux semaines, et avec toute la famille ! Comme ça, pas de jaloux. Les plus petits savent reconnaître les traitements de faveurs envers leurs aînés, leurs cadets et leurs benjamins. C’est pourquoi, emmener les enfants au supermarché et laisser les plus grands un peu d’espace personnel, est une très bonne stratégie pour rendre tout le monde heureux. 

Qu’en est-il des allocations familiales ?

Sébastien est aide-soignant et Cindy est infirmière au collège d’Artix. Les salaires de nos deux mariés ne suffisent pas pour combler les besoins de toute la famille. Et heureusement, le gouvernement français est là pour les soutenir.

Sans compter les compléments familiaux, les allocations de soutien familial, les allocations d’éducation de l’enfant, les allocations de rentrées scolaires et les allocations journalières de présence parentale. Les allocations familiales en général aident largement les Van der Auwera dans le financement. Cependant, la famille nombreuse ne voit pas cela comme une source de revenus. Elle voit ça comme un petit coup de pouce financier en cas d’urgence.

Effectivement, le couple affirme qu’ils préfèrent beaucoup travailler pour gagner la croûte familiale que d’aller mendier au gouvernement. Aussi, les parents Van der Auwera déclarent qu’ils aiment faire des vacances malgré leur budget assez serré. Comme quoi, après l’effort le réconfort.

Crédit Photo : Capture Instagram

Accueil / Actualités / Familles nombreuses : les Van der Auwera cash sur leurs revenus et leurs dépenses