Ces 5 mauvaises habitudes à éviter pour ne pas avoir les seins qui tombent !

Naturellement, les seins tombent avec l’âge,vous n’aurez pas les mêmes seins à 50 ans qu’à 20 ans, car les tissus se détendent. Mais il y a de mauvaises habitudes qui facilitent l’affaissement de la poitrine. On vous dévoile toutes les mauvaises habitudes qui facilitent l’affaissement de la poitrine!

Utiliser un soutien gorge inadapté

Les soutien-gorges sont faits pour tenir la poitrine. Mais le problème, c’est que 80% des femmes utilisent un soutien gorge inadapté à leur poitrine. Soit il est trop serré ou pas assez, il fait du mal à votre corps et facilitent la chute des seins.

Fumer comme un pompier 

Fumer fait perdre l’élasticité de la peau et c’est justement l’élasticité de la peau au niveau de la poitrine qui permet de maintenir les seins fiers et droits. Avec l’âge, la peau se détend naturellement, mais le fait de fumer accélère le processus.

Faire le YOYO avec son poids !

Les seins sont en grande partie composés de glandes et de graisse. Le fait de perdre du poids détend la peau et entraîne donc une chute des seins, surtout que ceux-ci perdent de leur fermeté puisqu’ils perdent de leur masse graisseuse et que leur tissu est plus détendu. Le seul souci, c’est que ça n’est pas rétro-actif. Le fait de reprendre du poids ne fera pas « remonter » votre poitrine, même si elle reprendra du volume.

Mal se protéger du soleil

Encore une fois, c’est la peau qui est en jeu. Il faut savoir que le décolleté est l’une des parties du corps qui reçoit le plus de rayons du soleil. Les rayons du soleil brûlent la peau, qui se ride et vieillit plus prématurément. Qui dit peau qui vieillit plus vite, dit peau qui se détend plus vite. Pas de protection=Seins qui tombe !

Mal se tenir et oublier de faire du sport

Évidemment, faire des exercices est le meilleur moyen de conserver des seins hauts, ronds et forts ! Mais ne travaillez pas trop au niveau de la poitrine car les mouvements répétés d’avant en arrière réduisent le collagène, qui soutient la poitrine.

 

 

Commentaires

Commentaires