Cancer du col de l’utérus : Ces signes doivent vous alarmer, faîtes y attention !

Le cancer du col de l’utérus atteint aujourd’hui plus de 3 000 personnes. À côté de ce constat alarmant, voici quelques symptômes récurrents.

Source : Pixabay

Selon les professionnels de santé, de plus en plus de personnes sont atteintes du cancer du col de l’utérus. Et le plus grave, c’est qu’une personne sur trois décède de cette tumeur. Cela montre l’importance de pouvoir la discerner avant qu’elle fasse des ravages.

Cancer du col de l’utérus : Comment se présente-t-elle ?

Selon les scientifiques, le cancer du col de l’utérus survient suite à une infection de longue durée. Il s’agit du virus du papillome humain, autrement appelé HPV. La muqueuse du col utérin est la principale cible de cette maladie.

La plupart du temps, ce virus se transmet par voie corporelle, lors des rapports intimes. Néanmoins, le coït n’est pas forcément en cause. Dans certains cas, il suffit que d’autres facteurs allergènes soient en contact avec la peau.

Ce virus est assez fréquent et peut guérir rapidement. Mais si vous le contractez souvent, vous devez faire attention. Des lésions précancéreuses peuvent être observées, ce qui signifie des risques de cancer du col de l’utérus.

À lire aussi :  Voici 4 astuces pour des cadeaux de Noël moins coûteux !

La maladie n’apparaît qu’après 10, voire 15 ans. Ainsi, le patient n’a aucune idée des effets néfastes de l’infection qui a déjà guéri plusieurs années auparavant. D’où la nécessité de connaître les symptômes suivants.

Saignements, douleurs et pertes : Ces indices surviennent presque toujours !

Bien des femmes se plaignent que certains saignements apparaissent alors que le cycle menstruel est tout à fait normal. Pour d’autres, la ménopause s’est déjà installée, pourtant, les saignements continuent. Ce qui laisse présager un cancer du col de l’utérus.

Dans d’autres cas, les rapports intimes deviennent plus compliqués. Il y en a qui sont même douloureux. Outre la frustration occasionnée, un diagnostic serait vivement recommandé.

Comme on l’a dit précédemment, le cancer du col de l’utérus est souvent dû au PHV. Ainsi, les séquelles de cette ancienne infection commencent à apparaître. Et avec les saignements, d’abondantes pertes vaginales peuvent survenir.

À lire aussi :  Sport en couple : les astuces pour en profiter pleinement !

Dans tous les cas, l’intervention d’un professionnel de santé est de rigueur. Ces signes peuvent être dus à d’autres pathologies, surtout s’ils apparaissent un à un.

Cancer du col de l’utérus : Les troubles urinaires peuvent aussi se produire !

À un stade plus élevé, le cancer du col de l’utérus peut provoquer une obstruction au niveau des voies urinaires. Là, il faut vraiment s’inquiéter, car le traitement pourrait être assez compliqué.

Toutefois, il existe actuellement de nombreux moyens pour guérir de cette tumeur. Les moyens de prévention comme l’alimentation équilibrée ou le vaccin sont également possibles. Le tout, c’est de toujours faire attention à son état de santé.

Accueil / Astuces / Cancer du col de l’utérus : Ces signes doivent vous alarmer, faîtes y attention !