Arnaque : On vous explique ce qu’est le Spoofing et comment s’en protéger

Après vous avoir expliqué comment les faussaires tentaient de mémoire votre code au distributeur de billets, cette nouvelle arnaque se passe principalement par téléphone. C'est parti, on vous explique tout les détails !

Source: redseguridad

Les tenants et les aboutissants de cette arnaque sèment la panique. Et pour cause, quand on est victime, on se sent démuni !

Méfiez-vous de cette arnaque !

C’est tellement rare que la une de Nice-Matin traite d’un fait-divers qu’Histoires du Net décide de vous en parler. Rassurez-vous, la Covid-19 ou ses variants semblent à présent derrière nous. Par contre, des faussaires, il y en aura toujours. Révélé par nos confrères du sud de la France, ce nouveau genre d’arnaque sème la panique un peu partout dans l’hexagone. Surnommé spoofing par les enquêteurs, Michel était à des milliards d’années-lumière d’imaginer qu’il allait perdre toutes ses économies en une fraction de seconde !

Un exemple fracassant

Égarée ou bien volée, il existe toujours une solution pour commander une nouvelle carte bleue. Dans le jargon, on dit qu’on fait opposition. C’est pourquoi, soucieux de ne pas subir ce genre de désagréments, Michel avait enregistré le numéro de téléphone dans son répertoire. Ce jour-là, lorsqu’il reçoit un appel du service concerné, il répond immédiatement. À l’autre du bout du fil, on l’informe de la présence d’étranges transferts d’argent sur son compte bancaire. En panique, le retraité refuse d’être victime d’une arnaque. Comble de l’horreur, il va alors tout faire pour stopper cette épouvantable machination. Vous l’avez compris, il n’a pas encore conscience que c’est le dindon de la farce !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par iigolab (@iigolab)

Après lui avoir envoyé un numéro de confirmation attestant de son identité par SMS, la personne lui demande tout de go son code confidentiel. Pensant naïvement que c’est la procédure pour barrer la route aux fraudeurs et à l’arnaque, il le donne sans la moindre hésitation. Avant de raccrocher, on lui précise qu’il va recevoir la visite d’un agent de la Banque Postale chez lui. Grâce à la référence de dossier qu’on lui fournit, il va accomplir toutes les démarches à la place du retraité. Tout ce qu’on lui demande, c’est de présenter la carte afin de procéder à sa destruction puis à l’échange.

Concrètement, c’est quoi ?

Plus les minutes passent, plus le compte bancaire se vide de son contenu. Un peu près 5 000 euros s’envole en fumée. Mécontent, angoissé, il se résout à utiliser ce fameux numéro afin de suivre l’avancée de son dossier. Et là, c’est le drame. On lui annonce que les opérateurs n’ont pas le droit « d’appeler les clients. » Victime d’une arnaque, il tire la sonnette d’alarme dans la presse ! Plus jamais ça !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AnyTech365 (@anytech365_)

Par le biais d’appels, de mails ou de détournement d’adresse IP, les diables se transforment en ange gardien. N’ayant aucun scrupule, ils rivalisent d’ingéniosité pour vous soutirer vos données personnelles. D’ailleurs, si vous avez l’habitude de naviguer sur les réseaux sociaux, méfiez-vous. Qu’on soit anonyme ou bien une célébrité, cette arnaque est de plus en plus courante.

Un simple e-mail peut déclencher l’arnaque

Chaque jour, des mails étranges atterrissent dans votre boite de réception. Certes, les fournisseurs d’accès propose des outils performants. Hélas, même avec la meilleure volonté du monde, ça ne suffit pas à éloigner les fauteurs de trouble. Ces derniers renouvellent sans cesse leurs méthodes. Aussi, Histoires du Net vous donne quelques ruses supplémentaires pour détecter cette arnaque. Fautes de syntaxe ou de grammaire, logo pixelisé, adresse du destinataire qui évoque les soupçons… autant d’éléments qui devraient vous mettre la puce à l’oreille !

Quelques astuces pour ne pas tomber dans ce guet-apens !

Dans ses fonctionnalités premium, le logiciel antivirus Avast a tout prévu. Pour ceux qui ont été au centre d’une arnaque, c’est une petite révolution. Désormais, ils se sentent invincibles. Or, il existe d’autres techniques gratuites d’éviter de sombrer dans le piège.

Le spam, notre ennemi numéro 1 ?

Agissant comme un entonnoir, un filtre antipourriel trie à votre place les diverses sollicitations reçues par mail. Qu’on se le dise, c’est bien mais ça ne remplace le regard avisé d’un expert.

Y’a du changement dans l’air !

Au début du mois de février, on vous incite à transformer vos mots de passe. Ne prenez pas cette opération à la légère. Elle est plus que jamais nécessaire pour se prémunir de l’arnaque.

 

Accueil / Actualités / Arnaque : On vous explique ce qu’est le Spoofing et comment s’en protéger