Alerte arnaque au CPF : suivez nos conseils pour éviter de vous faire piéger

Les bonnes méthodes pour éviter l'arnaque en ligne

Source : Getty Images

Selon les dernières nouvelles, il semble que les arnaques continuent toujours dans le domaine du CPF.  À cet égard, la Caisse des Dépôts a dévoilé de bonnes façons à adopter pour ne pas perdre de l’argent sur son compte personnel de formation. Dans cet article, connaissez ces pratiques. 

Comment s’effectue l’arnaque dans le CPF ?

Actuellement, l’arnaque dans le CPF est considérée comme l’un des types d’escroqueries les plus répandues. Et malgré les efforts mis en œuvre pour l’arrêter, elle continue toujours. En général, cela commence par l’envoi d’e-mail, de message ou d’appel qui vous promet un énorme bénéfice et avantage avec l’argent que vous disposez sur votre compte personnel de formation. Une fois que vous avez mordu à l’hameçon, vous risquez de perdre votre crédit sans rien obtenir.  Selon les statistiques, la Caisse des Dépôts a répertorié, depuis l’année 2019, plus de 14.300 fraudes. Cela a provoqué des pertes avoisinant les 16 millions d’euros. À cet égard, plusieurs institutions gérant le CPF ne cessent de dire aux gens de se mettre en garde, et de faire attention. Par exemple, l’UFC-Que Choisir est parmi la liste.

Les pratiques recommandées pour lutter contre cette arnaque en ligne

Pour alerter les propriétaires de CPF contre l’escroquerie en ligne, la Caisse des Dépôts utilise tous les moyens de communication à sa disposition. Cela inclut les médias traditionnels, les réseaux sociaux, son propre site internet. Sur ces derniers, la Caisse des Dépôts partage de bonnes habitudes. En premier lieu, il est conseillé de ne pas vous précipiter et prendre le temps nécessaire lorsque vous choisissez une formation éligible CPF. Par ailleurs, si un commercial fait pression sur vous, en disant que vos droits risquent de disparaître, sachez que c’est un mensonge. Aussi, vous devez demander des devis précis auprès d’autres organismes quand vous avez trouvé un programme de formation qui vous intéresse. En procédant ainsi, vous pourrez certainement constater si vous avez affaire à un arnaqueur. Pour le reste, si vous ne connaissez pas l’identité de votre interlocuteur, tâchez de ne pas communiquer des données personnelles, car vous risquez d’ouvrir des failles dans lesquelles les arnaqueurs entrent pour voler votre argent dans le CPF. 

Les conséquences de l’arnaque dans le CPF

En devenant victime d’une arnaque CPF, vous allez gaspiller vos crédits sans rien obtenir. Ainsi, votre formation risque d’être reportée pour un autre jour afin d’attendre que le CPF se recharge. Donc, en plus de perdre de l’argent, l’escroquerie dans le CPF gaspille votre temps précieux. 

Ce qu’il faut faire si vous êtes une victime de l’arnaque en question

Il est très important de savoir que lorsque vous avez été la victime d’arnaque de ce genre, la première action dont vous devez faire est de signaler le cas sur le site de la Caisse des Dépôts. Et dans l’immédiat, tâchez de faire opposition sur votre carte bancaire. D’après l’UFC-Que Choisir, cela s’avère très pratique dans le cas où vos données de paiement auraient été volées. Pour votre information, si une escroquerie est confirmée, et que vous l’avez signalé à temps sur le site de la Caisse des Dépôts, vous pouvez espérer être remboursé. Cependant, si vous avez accepté un cadeau de la part de l’organisme d’arnaques, votre compte ne sera malheureusement pas rechargé. 

Les plaintes se multiplient

D’après la Caisse des Dépôts, le nombre de plaintes déposées depuis 2019 contre certains organismes concernés par l’arnaque dans le CPF a atteint des valeurs au-delà de 200, malgré les signalements qui sont en baisse. Cela démontre que ce phénomène est loin d’arriver à son terme. Selon le directeur de la formation professionnelle et des compétences de l’institution, il s’agit d’une mécanique générale, dont les procédés sont connus depuis longtemps. Cela comprend le phishing, l’extorsion d’argent, l’arnaque proprement dite, etc. Le plus surprenant dans ce sujet c’est que les personnes responsables de ces escroqueries ne visent pas directement l’argent de ces cibles, mais le pécule disponible sur le compte personnel de formation. D’après certains experts comme Laurent Durain, une formation n’est pas une chose qui se prescrit, car c’est la personne concernée qui sait ce dont elle a besoin d’apprendre. Cependant, cela n’exclut pas le fait de se faire accompagner.  Mais peu importe le choix de la personne qui va faire une formation, la démarche est toujours gratuite.  

Accueil / Actualités / Alerte arnaque au CPF : suivez nos conseils pour éviter de vous faire piéger