UFC – Que choisir : Faites attention à cette huile d’olive !

Le collectif UFC - Que choisir ne cesse d’alerter les consommateurs français. La qualité de cette huile d’olive n’est pas ce qu’il paraît !

Source: Pixabay

Depuis quelques mois, les rappels produits ne cessent d’apparaître sur les réseaux d’information. Il faut dire que les plateformes telles que UFC – Que choisir font tout ce qu’elles peuvent pour alerter la population. C’est ainsi que le collectif a publié les risques concernant cette huile d’olive. Les détails !

UFC – Que choisir : Cette fraude pourrait s’avérer grave !

D’emblée, il faut savoir que cette alerte ne provoque pas d’effets néfastes sur le métabolisme. Néanmoins, cela n’enlève en rien la gravité de la situation ! La plateforme UFC – Que choisir a observé une toute autre anomalie.

Le produit en question concerne l’huile d’olive de la plupart des supermarchés. Selon le mode de vente habituel, elle se décline en plusieurs catégories selon la qualité du produit. Pourtant, c’est un peu loin de la réalité !

Toujours selon UFC – Que choisir, les concepteurs de l’huile falsifient la qualité de leurs produits. Certaines huiles d’olive sont catégorisées en tant que vierges et d’autres sont vierges extra.

À lire aussi :  N’oubliez pas les paroles : Élodie raconte ses projets concernant ses gains !

Certaines marques n’hésitent pas alors à modifier l’étiquette de leurs produits. Ainsi, ils peuvent les vendre à un prix plus élevé. L’anomalie a été observée par l’intermédiaire de certaines analyses effectuées de manière approfondie.

Des procès verbaux en cours ?

Les enseignes nationales ont alors été sujettes à certaines vérifications. D’où la constatation de cette alerte. Afin de mieux aider les consommateurs, le collectif UFC – Que choisir a bénéficié de l’aide des autorités compétentes.

Déjà, ces observations ne sont pas les premières sur le marché. L’association a eu vent de cas similaires, quelques années auparavant. C’était en 2017, toujours sur le cas de l’huile d’olive. Près de 6 marques d’huiles ont été falsifiées.

Ainsi, la DGCCRF a décidé d’intervenir, face à l’absence de réaction des industriels. Et elle l’a fait de manière drastique, si on peut le dire. Ainsi, peut-être que les grandes marques pourraient revoir leur politique de vente.

À lire aussi :  Les 12 coups de midi : Jean-Luc Reichmann vient à la rescousse de Stéphane !

Selon les sources officielles, certaines corrections ont été apportées à ces entreprises. Entre autres, des procès-verbaux ont été établis à l’encontre des fraudeurs. Dans tous les cas, l’administration fait ce qu’elle peut pour aider les consommateurs.

UFC – Que choisir : Des constats alarmants !

La gravité de la situation ne s’arrête pas à une simple question d’étiquetage. Selon UFC – Que choisir, près de la moitié des huiles d’olive sur le marché sont sujettes à cette fraude. D’après les chiffres obtenus, environ 48% des produits sont dans le même cas.

UFC – Que choisir recommande alors de redoubler de vigilance sur les produits qu’on achète. Cela, en vue de minimiser les risques de dangers sur notre santé. C’est également essentiel afin de réduire les dépenses quotidiennes de chaque ménage.

Accueil / Actualités / UFC – Que choisir : Faites attention à cette huile d’olive !