Fourmi électrique : la France victime d’une invasion d’insectes

Lorsqu'on entend ça, on peut croire à une blague. Pourtant, en France, la fourmi électrique s'est lancée dans une réelle invasion...

Fourmi électrique : la France victime d’une invasion d’insectes – Source : Capture TF1

Après l’inflation, les sécheresses, les Français n’ont pas fini de connaître des fléaux. Ces derniers temps, le département du Var connaît un nouvel insecte bien saugrenu : la fourmi électrique. Derrière ce son nom qui prête à rire, se cache une espèce d’insecte qui n’a rien à faire sur notre territoire. Originaire de l’Amérique su sud, cette fourmi a créé la surprise chez de nombreux internautes. Mais elle représente pourtant une menace très sérieuse pour la faune et la flore. On vous explique tout…

La fourmi électrique : mythes et réalités

En ces temps de crise énergétique, les plaisantins ont bien rigolé en apprenant cette récente invasion. Cependant, la fourmi n’a d’électrique que le nom. Aussi, elle ne serait d’aucune aide en cas de coupure de courant ou de panne du réseau. En fait, cet insecte correspond à l’espèce des Wasmannia auropunctata. On a l’habitude de parler de fourmi électrique. Mais ce surnom lui vient de la piqûre urticante de cet animal. Une expérience bien douloureuse.

L’autre spécificité de cette fourmi électrique ? Elle s’organise en super colonie et peut s’implanter dans de nombreux endroits. Elle peut aussi se déplacer en utilisant le transport des déchets végétaux. Ainsi, sans aucun moyen, cet insecte peut se laisser porter et voyager à travers le monde.

À lire aussi :  Rappel massif : Il faut se méfier de ce produit alimentaire contaminé, il s'agit d'andouillettes de Troyes !

Comme nous l’avons déjà précisé, la fourmi électrique vient des régions tropicales. Aussi, son arrivée dans le Var relève du mystère. Pour l’instant, les pouvoirs publics ne savent pas encore ce qui a pu transporter ces insectes jusque dans le sud de la France. Néanmoins, cette situation implique une réaction.

Un insecte invasif et dangereux

Malgré sa petite taille, la fourmi électrique sait bien s’imposer dans tous les milieux. Ainsi, elle a tendance à croitre et à se multiplier, au détriment d’autres espèces présentes sur le territoire. Par ses tendances envahissantes, elle crée de gros dégâts sur la faune et flore, là où elle passe.

Alors, la préfecture du Var a lancé plusieurs actions, notamment pour sensibiliser les administrés à cette situation. En effet, à l’heure où nous écrivons ces lignes, la fourmi électrique a déjà colonisé plus de 5 000 mètres carrés dans ce département. Et elle prospère de façon impressionnante. D’après les experts, le nombre d’insectes de cette espèce peut atteindre 20 000 par mètre carré.

Pour y voir plus clair et gérer cette invasion, les pouvoirs publics appellent à recenser les lieux où la fourmi électrique s’installe. Pour ce faire, il vous suffit de prendre en photo l’insecte suspect, et de l’envoyer à l’INPN. Si l’on en retrouve des spécimens morts, on peut aussi les envoyer à l’institut pour étude. Pour l’instant, la population n’a rien d’autre à faire. En effet, parmi les plans d’actions possibles, on peut citer l’éradication de la fourmi électrique. Néanmoins, une telle mesure incombe aux pouvoirs publics. Dans tous les cas, les citoyens n’ont pas à tuer et à chasser eux-mêmes ces insectes. Ce genre de dispositif reste très complexe. Car en tentant d’éliminer une espèce comme la fourmi électrique, on peut aussi faire des dégâts sur la nature environnante.

À lire aussi :  Horoscope : ces deux signes du zodiaque seront gâtés pour l'année 2023 !

De plus, la piqûre de cet animal peut faire très mal. Aussi, il vaut mieux rester à distance. Les experts de l’INPN ont donné plusieurs détails sur la fourmi électrique. « La fourmi électrique, petite fourmi jaune orangé d’environ 1,5 mm, est une des 3 fourmis les plus envahissantes du monde. Malgré sa très petite taille, sa piqûre est douloureuse et peut entrainer des complications. »

Accueil / Actualités / Fourmi électrique : la France victime d’une invasion d’insectes