5 positions pour donner un orgasme à une femme quasi-instantanément !

Certaines femmes ont du mal à atteindre l’orgasme. Elles sont même assez nombreuses à être dans ce cas. La plupart du temps, elles éprouvent un grand plaisir pendant l’acte, mais elles n’arrivent jamais au terme de leur plaisir. Bien sûr, on ne peut pas obtenir un orgasme à tous les coups. Quand on sait que de nombreuses femmes se plaignent de n’avoir jamais réussi à atteindre l’orgasme au cours de leurs vies, on est en droit de trouver cela dommage. Le problème ne vient pas d’elles. Il ne vient pas non plus du manque de vigueur de leur partenaire. En fait, bien souvent, le problème vient de la méthode, de la manière dont on s’y prend.

Technique de l’alignement coïtal

Comment le faire :

Commencez en position du missionnaire, la femme sur le dos et son partenaire placé au-dessus, venant se positionner entre ses jambes. Il se positionnera en portant son corps vers le haut, de manière à ce que son bassin soit placé légèrement plus haut par rapport à celui de la femme, que dans le cas du missionnaire classique. Au lieu de chercher à faire des allers-retours avec son pénis, il devra plus se concentrer sur le fait de venir se frotter contre le bassin de sa partenaire…

Pourquoi ça marche :

En dépit du nom qui fait très « manuel technique », il s’agit d’une position exceptionnellement agréable pour une vaste majorité de femmes. En modifiant légèrement l’alignement des deux bassins, vous permettez aux os du pubis de l’homme de venir se frotter contre le clitoris de la femme, ce qui permet de donner une stimulation directe tout au long du coït, stimulation dont bien des femmes ont besoin pour atteindre l’orgasme. C’est une très bonne position pour les hommes qui veulent stimuler le clitoris de leur partenaire au cours de l’acte, mais qui ont du mal à coordonner des caresses effectuées avec les mains avec le reste du mouvement. C’est aussi une excellente position pour toutes les femmes un peu timides qui ne veulent pas essayer des tonnes et des tonnes de positions, car il est extrêmement facile de passer à cette position à partir d’un traditionnel missionnaire.